MENU
Alex Bunbury fier de Montréal et croit au besoin d’une équipe au Québec

Le meneur des essais ouvert de la Première Ligue Canadiennes se promenait avec fierté sur la pelouse synthétique de Complexe sportif Bois de Boulogne. Pour la première fois, la ligue s’arrêtait officiellement à Montréal, sa ville d’adoption.

Né à Plaisance, en Guyane, Bunbury et sa famille se sont installé à Montréal ou il a appris à jouer au soccer dans les cartiers de Saint Léonard et Notre-Dame-De Grâce.

« C’est une ville et une province qui ont tant donné pour ma famille et moi, a dit Bunbury. Montréal est proche de mon cœur bien sûr et de voir tous ces joueurs talentueux est très excitant.

Choyé de pouvoir montrer le talent de sa ville et de sa province, Bunbury s’est assuré que les entraineurs de la ligue encerclent les essaies de Montréal en particulier dans leur calendrier.

« C’est phénoménal, a dit Bunbury à propos de pouvoir mener les essais à Montréal. J’ai dis aux entraineurs et à tout le monde que quand nous irons à Montréal, la barre sera encore plus haute et c’est évident aujourd’hui. »

Bunbury croit au talent québécois mais pense aussi que la PLC devrait s’installer dans la province au delà des essais.

« La seule chose à mon avis est que l’on doit avoir une équipe à Montréal et à Québec, a dit Bunbury. Et je sais que la ligue travail la dessue. »

Sans équipe dans la province pour la première saison de son existence, Bunbury reste confiant que le Québec devrait avoir sa place à la table de la PLC.

« Je crois que tout le monde reconnait l’importance de la chose, a dit Bunbury. Je sais que dans les bureaux de la ligue ils travaillent d’arrache pied pour permettre une situation ou il y aurait une ou deux équipes dans la province, que ce soit à Montréal, à Québec ou à Laval. »

Avec une équipe au Québec ainsi qu’une une possible inclusion de la ville d’Ottawa dans l’avenir, Bunbury croit que la ligue aurait un impact important dans l’est du pays.

« Pouvez-vous imaginer la rivalité ? Avec Québec, Montréal, Ottawa et ensuite, il y a Toronto et Hamilton. Nous aurions une côte est qui serait sans pareil pour nos joueurs canadiens. »

Bunbury avoue avoir été impressionné par certains des joueurs venus aux essais mais sans être surpris de voir sa ville performer. Un total de 58 joueurs passera à la deuxième journée des essais ouverts.

« J’ai vu des joueurs talentueux aujourd’hui, a dit Bunbury du jour 1 des essais. Nous avons beaucoup de joueurs talentueux à Montréal et au Québec. Le talent est là, l’enthousiasme est là et ça ne me surprend pas parce que nous somme dans “la belle ville.“ »

plus de nouvelles
La Première Ligue Canadienne annonce le repêchage PLC-U SPORTS
Il y a 4 semaines
0:58
Bunbury dresse un bilan positif des essais #GotGame de Montréal
Il y a 1 mois
0:58
Mohamed Kourouma, une des étoiles des essais #GotGame de Montréal
Il y a 1 mois
De l’espoir pour les joueurs québécois et canadiens aux essais de Montréal
Il y a 2 mois
MACRON DEVIENT FOURNISSEUR D’UNIFORMES DE LA PREMIÈRE LIGUE CANADIENNE
Il y a 2 mois
La Première ligue canadienne (PLC) annonce les dates et endroits de ses essais nationaux
Il y a 3 mois